D61B328F F4FF 4616 B6B0 EAE1E8CDA4F9
D61B328F F4FF 4616 B6B0 EAE1E8CDA4F9

En Chine, les autorités viennent de démolir dans le nord du pays une Eglise évangélique. Le bâtiment a été complètement rasé. Officiellement, sa démolition s’inscrit dans le cadre d’une campagne visant à lutter contre les constructions illégales. Mais une association de défense des chrétiens chinois dénonce une persécution digne de l’Etat islamique et des talibans.

Avec notre correspondante à Shanghai, Angélique Forget

Motown Gospel célèbre 11 nominations aux Stellar Gospel Music Award
>

C’était une église monumentale, surmontée de tourelles et d’une grande croix rouge. Il n’en reste aujourd’hui plus qu’un tas de pierre. L’édifice a été complètement détruit à l’explosif. Construite il y a dix ans grâce aux dons de fidèles, cette église revendiquait 50 000 paroissiens.

En 2009, déjà le gouvernement local avait tenté d’empêcher son édification, une centaine de policiers avaient confisqué les Bibles et plusieurs responsables religieux avaient été condamnés à de longues peines de prison.

Influence Music partage la version studio de "Gloire, honneur, pouvoir"
>

Jésus remplacé par Xi Jinping

Ces dernières années, une dizaine d’églises ont été détruites dans le pays, et de nombreuses croix ont été démontées. Dans le Jiangxi, dans le sud du pays, les portraits de Jésus ont même dû être remplacés par ceux du président Xi Jinping.

Officiellement, la liberté de religion est garantie en Chine. Mais les groupes religieux doivent faire allégeance à des associations dirigées par le Parti communiste chinois. L’objectif pour le pouvoir est de ne pas perdre son influence, alors que le nombre de chrétiens en Chine ne cesse d’augmenter. ils seraient aujourd’hui environ 60 millions.