28 janvier, 2023

« Nan syèl »Le nouveau CD de Adonai, fruit d’une collaboration inédite

Recommandé

Jou pa’m nan », « Fò m ale », « Nan syèl », voilà comment, dans une seule phrase « Jou pa m nan fò m ale nan syèl », le directeur musical du groupe Adonaï rend compte d’une certaine cohérence entre les titres des trois albums du groupe. A priori, oui, mais dans le fond, la logique ne tient pas parfaitement. Bref, le titre de ce 3e album a été révélé depuis l’année dernière par David Lindor. Sa sortie également a été reportée en plusieurs fois en 2013, faute de finalisation. C’est décidément ce 11 mai que le groupe signe ce disque, à l’église Communauté évangélique de Delmas 75, en compagnie de Gospel Kreyòl et de l’artiste Romy Laguerre. Toute une série de prestations ont précédé cette première vente-signature, tandis que d’autres les suivront jusqu’en décembre où le groupe célèbrera son vingtième anniversaire. « Li pap jan-m lage’w » et « Li ban-m » sont les deux tests pressings qui ont annoncé cet opus depuis l’an dernier.

Fetes des 1er et 2 Novembre - Fete des morts - que dit la bible?
>

Fe mwen we chimen - Adonai - Lyrics

Une collaboration inédite…

Adonaï a choisi de ne pas réaliser ce troisième album seul. Il s’est fait donc aider, si on peut le dire comme ça, de la chorale Gospel Kreyòl. En effet, en plus de la participation active du maestro Welmyr Jean Pierre aux niveaux musical et technique sur l’intégralité de l’album, 3 des 10 titres qui le constituent, jouissent particulièrement de la collaboration de la remarquable Gospel Kreyòl. Structurellement, ces chansons, explique David Lindor, écrites il y a plus de 10 ans, coïncident avec le style de la meilleure chorale de l’année 2013 (Prix Alléluia FM). Ce qui, dans une certaine mesure, confère à l’album une particularité, mais surtout un métissage sur le plan musical. Il est courant de constater la contribution de musiciens d’un groupe à la réalisation de musiques ou albums d’autres groupes, mais dans le cas de Gospel Kreyol et Adonaï, c’est une grande première dans le monde évangélique. Une initiative originale à encourager tout de même. De plus, c’est à une toute nouvelle génération d’Adonaï que profite aussi cette bonne collaboration, hormis Maxime Marc Pierre, interprète de la chanson à succès, « Jou pa m nan », le pasteur Garry Darius, Wesly Saintilma, sans oublier l’infatigable David Lindor, les seules figures de l’ancienne génération. Adonaï est en train de renaître, sans connaître toutefois un arrêt d’activité. L’effectif ayant été déchiré entre voyage de certains membres, et abandon pour d’autres, il fallait trouver un palliatif. C’est avec cette jeune équipe qu’Adonaï célèbrera ses vingt ans à la fin de cette année.

États-Unis : la Bible fait partie des 10 livres contestées.
>

3 albums en 20 ans. Si on se réfère à ces chiffres, on peut comprendre qu’Adonaï n’a pas été très prolifique par le passé. Il reste toutefois l’un des groupes ayant marqué la musique évangélique au cours des deux dernières décennies.

Joël Fanfan
Source: Lenouvelliste.com

- Advertisement -
- Publicité -

Suivez-nous

Dernier Single

- Advertisement -
EnglishFrench