5 février, 2023

Historique de la Noel – Son Origine

Recommandé

HISTORIQUE DE LA NOEL

Dans l’antiquité Gréco-romaine, la naissance du dieu-soleil était fêtée le 25 décembre, jour du Solstice d’hiver, quand le soleil se trouve a son point le plus élevé au-dessus de l’équateur céleste. C était la fête de la “Natalis Invicti Solis” , ou nativité du soleil vainqueur. A Rome, tout le mois de décembre était aussi consacre au dieu Saturne, en l’honneur duquel étaient célébrées les fameuses Saturnales.

L’Encyclopédie Universelle nous les Décrit: « Fête en l’honneur de Saturne. Moments de désordre et de licence. Pendant leur durée, on respirait le plaisir et la joie. C’était la trêve, il n’était pas permis d’entreprendre une guerre. Les amis échangeaient des cadeaux et s’offraient des festins ». La légende mythologique rapportait que la divinité médiatrice, la mère d’Adonis, avait été change en arbre par pluton durant sa grossesse, et avait, dans cet état, enfanté son fils (Ovide, Met. Liv xv.550-513).

En souvenir de cet événement, le 24 décembre, les romains brulaient une buche, plaçaient un sapin décore de baies rouges dans leurs maisons, avec parfois le petit Adonis couche au pied de l’arbre! Certains heureux avaient aussi tente de célèbre la légende mythologique, bien longtemps avant l’ère chrétienne.

$710,000: The Cost of Discriminating Against a Christian Professor
>

Le prophète Jérémie déplora la pratique d’habiller un arbre d’or et d’argent et le fixer avec des clous pour qu’ il ne tombe pas (jer. 10 v.3-5).

Cette pratique continua chez les romains après la fondation par constantin de la région universelle ou “catolica” (latin ancien). Mais les chrétiens ne participaient pas aux festivités des saturnales. Quand les pairs religieux proclamèrent que le 25 décembre était désormais officiellement consacre à la fête de la nativité de Jésus , certains chrétiens se mirent à la célébrer . Les païens étaient assez confus, pensant que “Christus” était la nouvelle désignation du dieu-soleil par les “chrétiens, car la coutume de s’offrir des cadeux, de festoyer, de bruler la buche du 24 décembre, de faire la trêve, de placer un sapin décore au salon avec un nouveau-né à son pied, fut adaptée à la fête de la nativité du Christ!

Ouverture d'une université évangélique au Québec
>

Il fallait aussi trouver une substitute au dieu Saturne, le prodigue distributeur de cadeaux. Un individu apparemment aussi généreux que saturne. Les encyclopédies expliquent qu’il s’agit probablement d’un personnage mystique, qui, d’après la légend, serait né en lycie, ville d’Asie mineure, au début du IVème siècle, et qui aurait ramené à la vie trois enfants égorgés par un boucher. St. Nicolas fut consacre patron de Russie et de Grèce, et fête le 6 décembre. C’est aussi le fameux San Nicklaus (Santa Claus ou Père Noel).

Tertullien (160-220 après Jésus), écrivain chrétien de Carthage, sachant que le Messie n était pas né en décembre, époque trop glaciale et pluvieuse en Israël pour qu’aucun berger et troupeaux puissant jamais camper à la belle étoilé, déplorait que la naissance du Christ soit fêtée à cette date et de cette manière: “C est nous qui fréquentons maintenant les saturnales, les fêtes du solstice d’hiver. On porte ça et là des présents, des cadeaux de nouvel an, les banquets se célèbrent avec cris …mais les païens prennent bien soin de n’adopter eux-mêmes aucune solennité chrétienne”.

France: 15 000 pentecôtistes prient au stade Paul-Julius Bénard
>

Il n’est vrai que ceux qui fêtent la Noël aujourd’hui le font pour le Christ, quoique les festivités mondaines n’aient souvent rien de chrétien ou de sanctifiée. La fête est devenue universelle et les athées, les membres de religions qui ne savent plus trop, en fait, qui ou quoi ils célèbrent. C’est juste l’occasion de festoyer et de boire du champagne à satiété.

Ne soyons pas remplis d’un esprit de condamnation et de mépris envers eux. Certains groupes religieux ne goûteront pas à un dîner ou à une bûche de Noël, comme si c’était poison violent. Assurons nous simplement de rester dans la simplicité de notre foi. L’apôtre Pierre recommande: “Ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance”. Alors ayez de la modération, maintenant que vous connaissez l’origine de la fête, et pratiquez l’amour du Christ!

- Advertisement -
- Publicité -

Testez-vous

Dernier Single

- Advertisement -
EnglishFrench