Dans les usages, l’appellation de parrains- marraines est communément réservée aux milieux catholiques et protestants réformés qui pratiquent le baptême d’enfants. Et pour cause, la Bible n’offre aucune mention de parrain ou de marraine et cette absence pourrait en partie expliquer son usage si discret au sein des évangéliques. «Je ne vois rien dans les Ecritures qui montre qu’une telle institution existe», indique Henri Blocher, ancien professeur de théologie systématique.

Un garant est-il encore nécessaire aujourd’hui ?

A LIRE AUSSI >>  les 25 plus populaires cette semaine

L’histoire des parrains-marraines remonterait aux premiers siècles après Jésus-Christ, aux alentours de 200: les occurrences apparaissent dans l’ouvrage De baptismo de Tertullien avec les premières indications de baptême d’enfants sans qu’il n’y ait de lien pour autant entre l’institution du […]

L’article Parrain et marraine : institution ecclésiale ou tendance sociale ? est apparu en premier sur Regards protestants.

Auteur Gabriel Tertrais

Source de la publication

close

Restons connectés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
SVP entrer votre nom ICI