Le temps de fiançailles est pour un couple, le moment où il décide de s’engager pour s’unir dans le mariage. C’est une période de préparation jusqu’à ce que l’homme et la femme se disent «Oui». Cette déclaration, qu’elle soit publique ou privée, est souvent suivie d’une fête où les deux familles des futurs époux se rencontrent. Malheureusement, dans certains cas, les fiançailles se rompent. Pourquoi un tel échec? C’est à cette question que répondra cet article.

Trop de précipitation

On décide de s’engager pour la vie, mais on comprend que l’on est allé trop vite. Il peut nous manquer de la maturité et de la sagesse. Peut-on assumer les dépenses d’un mariage? Les finances du foyer? Beaucoup de questions que l’on se pose et qui méritent mûre réflexion.

Luc 14: 28-29 (LSG) «Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tournée, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu ‘ après avoir posé les fondements, il ne peut pas l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler. »

Après avoir réalisé que l’engagement demandait beaucoup de travail, on peut très vite changer d’avis et attendre avant de se lancer.

Sur oubliait l’essentiel

Une fois fiancés, l’excitation est au rendez-vous. On va pouvoir choisir une date, un lieu, nos témoins, nos tenues, nos nouvelles bagues, les prestations et tout ce qui va avec. C’est super! On se donne un an (ou plus) pour tout organiser jusqu’à ce Jour-J si spécial. Les préparatifs prennent le peu de temps libre que nous avons. Et Dieu dans tout ça? Parfois nous oublions de remettre ce projet entre Ses mains et plus encore, nous oublions de Le consulter. Si Dieu a créé le mariage, c’est qu’Il a Son mot à dire là-dessus. Il veut être notre wedding-planner Céleste. N’oublions pas que Dieu est essentiel dans notre couple. Il est le meilleur conseiller pour un mariage parfait et honorable. Apprenons à tout Lui remettre. Il peut nous surprendre dans chaque détail comme par exemple, quel jour nous marier.

A LIRE AUSSI >>  J’aimerais bien renoncer à cette relation, mais c’est trop dur!

Matthieu 6:33 (LSG) «Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »

Sur brûlait les étapes

Être fiancés ne veut pas dire être mariés. Dieu a prévu des attitudes à avoir seulement dans le cadre du mariage et non dans les fiançailles. Lorsque nous les faisons en dehors de ce cadre, nous péchons.

Par exemple, certains fiancés vivent et dorment ensemble car ils veulent tester leur compatibilité pour éviter de se tromper. L’algorithme de Dieu est parfait. S’Il fait de vous le futur conjoint idéal pour l’un et pour l’autre, alors votre compatibilité sera excellente à chaque niveau. Vivre ensemble avant le mariage, tenue le péché sexuel. Il y aura plus de facilité à avoir des relations sexuelles hors mariages. La Bible nous intimé à fuir l’immoralité sexuelle en 1 Corinthiens 6: 18a (LSG) «Fuyez l’impudicité. »

A LIRE AUSSI >>  le processus et ce qu’implique chaque étape. - Fréquence Chrétienne

Cela peut engendrer un échec dans les fiançailles voiture, nous pouvons penser que le mariage ne va rien apporter de plus. Aussi, nous pouvons nous sentir mal après avoir eu des relations intimes, on n’arrive pas à se pardonner ou à pardonner l’autre. Sur préfère couper court à la relation.

On ne se connaissait pas assez

Les fiançailles sont, de temps à autre, pris à la légère. On s’engage avec une personne que l’on a rencontré il y a trois semaines, ou un tout petit peu plus, et on se rend bien vite compte qu’en réalité, on ne se connaissait pas si bien que ça. Avant de demander la main ou d’accepter la demande, il faut savoir avec qui on compte s’engager. Connaître l’identité de la personne, son entourage, ses passions, ses qualités, ses défauts, sa relation avec Christ et j’en passe. Une fois fiancés, on passe à une autre dimension de connaissance. On apprend à se connaître mentalement et spirituellement et également sur le plan de l’âme. Avec le temps on réalise que l’on n’est pas prêt à s’engager pour la vie avec cette personne.

1 Corinthiens 12: 10 (LSG) nous parle des dons et l’on retrouve le don de discernement: «À un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues. » Il est donc très important de connaître la personne que l’on compte épouser pour éviter les petites surprises. Il vaut mieux apprendre dès maintenant, par exemple, que l’un ou l’autre a déjà des enfants, que de le découvrir une fois mariés.

A LIRE AUSSI >>  Est-ce que je peux réveillonner dans ma future belle-famille? - Fréquence Chrétienne

On pensait à un changement chez l’autre

On choisit un (e) futur (e) époux (se) en pensant qu’il (elle) va changer avec le temps (sa relation avec Dieu, son mauvais caractère, ses mauvaises habitudes, ses mauvaises fréquentation etc.). On réalise que plus on s’engage dans cette relation, plus l’espoir du changement se corse. En tant qu’Hommes, nous ne pouvons pas changer quelqu’un malgré tous les efforts et l’énergie que nous pouvons mettre dans une relation. Seul Dieu peut le faire.

2 Corinthiens 5:17 (LSG) «Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes les choses sont devenues nouvelles. »

Pour éviter un échec dans les fiançailles, remet toutes relations entre Ses mains. Il te conduira vers la bonne personne. Pour toutes les personnes qui ont vécu des ruptures de fiançailles et qui en sont encore affectées, sachez que Dieu console et restaure les cœurs brisés. Réduisez votre confiance en Lui et Il agira.

Auteur Rachel Maxime

Source de cette publication

close

Restons connectés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
SVP entrer votre nom ICI